Hôteliers de station de ski | Fonds de solidarité objectif 43 % de frais fixes !

L’ensemble des organisations représentant la profession des HCR, dont le GNI (Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie-Restauration) œuvre au sein d’un collectif d’acteurs de la montagne depuis quelques mois afin de faire entendre la voix des professionnels des stations de sports d’hiver auprès du gouvernement.

Ce lundi 11 janvier, ce collectif a alerté par courrier le Premier Ministre (lien courrier) sur la crise que traversent les stations de sports d’hiver et a porté des revendications : c’est-à-dire permettre d’augmenter le fond de solidarité de 20% sur CA à 43% sur CA pour les entreprises dont le Chiffre d’Affaires est compris entre 1 millions d’euros et 10 millions d’euros. Et ce, en partant de la même méthodologie qui a été employée par les Domaines Skiables de France, qui ont obtenu le déplafonnement du Fonds de solidarité, soit une aide de 70 % de leurs charges.

Un fonds de solidarité porté à 4 milliards d’euros à destination de tous les acteurs de la montagne, qui ont conscience que – au vu de la situation sanitaire actuelle – la saison d’hiver 2021 s’efface de plus en plus … et qu’il faut survivre et préparer la saison 2022 …

Afin d’apporter des éléments chiffrés à l’Etat, le GNI Rhône-Alpes – Régions Est a travaillé en lien avec les cabinets d’expertises comptable et commissaire aux comptes (SR CONSEIL et MAGNIN GECORS) sur la base de données officielle Diane utilisée par Bercy.

A partir de cette base de données, la méthodologie employée a été la suivante :

  • Code NAF 5510Z Hôtels et hébergements similaires ;
  • Les départements Isère – Savoie – Haute-Savoie à l’exclusion de tous les établissements n’exerçant pas leur activité à la montagne.
  • Chiffres d’affaires compris entre 1 000 000 € et 10 000 000 €.

Le GNI Rhône-Alpes – Régions Est a créé un simulateur des frais fixes– (lien simulateur) – et qu’il met à disposition des entreprises concernées. Il vous suffit de cliquer sur l’onglet n° 2 – qui est le compte de résultat et qui respecte le plan comptable ; De renseigner les données HT de votre établissement sur la feuille de simulation sans modifier les % de frais fixes ou variables.

Infos + : Une revendication entendue par le Gouvernement et portée par le GNI. A compter du 1er janvier 2021, pour celles des entreprises qui se heurtent au plafond maximal d’indemnisation mensuelle de 200 000€ (c’est à dire celles qui réalisent un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros par mois), une indemnisation complémentaire à hauteur de 70% des coûts fixes dans la limite d’un plafond de 3 millions d’euros sur la période de janvier à juin 2021.

Le Ministre de l’Économie a ajouté travailler à̀ étendre cette aide complémentaire sur les charges fixes aux plus petites structures qui ne feraient pas 1 million d’euros de chiffre d’affaires par mois mais qui auraient d’importantes charges fixes.

 

Documents

Chemin