Eco‐innovation en blanchisserie

L’impact du poste blanchisserie dans un hôtel est important, que ce soit sur un plan financier comme écologique, c’est pourquoi le GNI s’est associé à plusieurs acteurs de la filière du linge en hôtellerie, fabricant de textile, blanchisseurs, fabricant de produits lessiviels, hôteliers et clients, et ce dans l’objectif de quantifier les impacts de la filière du linge et proposer des innovations permettant de les réduire. En effet, les enjeux sont énormes : la location de linge représente bien souvent le premier poste de charges variables des hôtels et l’impact environnemental associé au nettoyage et à la production du linge des nuitées hôtelières représente sur la France 470 000 tonnes de CO2 émises par an, et une consommation de plus de 10 millions de m3 d’eau et 15 000 tonnes de produits lessiviels.
Cette étude, menée par Betterfly Tourism, soutenue par l’Ademe et l’Agence de l’eau a porté ses fruits fin 2015 avec plus de 60 propositions représentant une baisse de 30% de l’impact environnemental. 10 propositions ont été testées avec des résultats probants, comme la création de textiles composés de nouvelles fibres, le remplacement de certains agents lessiviels ou encore la formation des chauffeurs de camion de blanchisserie.

Chemin