Le conjoint collaborateur peut désormais être maître d’apprentissage.

L’employeur qui engage un apprenti doit désigner un maître d’apprentissage qui sera responsable de sa formation. Ce tuteur contribue ainsi à l’acquisition par l’apprenti dans l’entreprise des compétences liées au diplôme préparé.

Le maître d’apprentissage peut être un salarié de l’entreprise ou le chef d’entreprise lui-même. Depuis le 23 août 2019 (Ordonnance n° 2019-861 du 21 août 2019, JO du 22), le conjoint collaborateur du chef d’entreprise peut également tenir ce rôle.

Chemin