ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

Mise en place d’une nouvelle grille de classifications dans le secteur des Hôtels – Cafés – Restaurants - Extension de l’avenant 30 relatif à la Classification le 22 novembre 2022

-> Principales évolutions de la grille : le positionnement des apprentis, la reconnaissance des qualifications/diplômes et la réactualisation des emplois repères…

Cette nouvelle grille a pour but d’adapter les classifications à la réalité de tous les emplois de la branche professionnelle en tenant compte des spécificités de chaque fonction.

• Elle détermine le niveau et l’échelon du salarié (5 niveaux déclinés chacun en 3 échelons, y compris désormais pour le niveau IV) selon le principe de critères classants précis prenant en compte son autonomie, ses qualifications, ses aptitudes techniques et l’animation d’équipe, le cas échéant. Un tableau des postes « classés » a été établi sur 73 emplois repères afin de guider les entreprises dans la mise en place de leur propre classement, (en PJ le tableau des critères classants ainsi que le tableau des emplois repères).

• Elle réaffirme la reconnaissance et le positionnement des qualifications (certifications et diplômes) dans la branche : Un salarié, titulaire d’un diplôme ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou d’un titre à finalité professionnelle, devra être classé à la spécialité du diplôme, CQP / TITRE obtenu, (en PJ le tableau des diplômes, CQP/TITRE reconnus par la branche).

• Afin de valoriser l’apprentissage au sein de la branche et attirer les jeunes dans nos métiers et nos formations qualifiantes, les apprentis sont positionnés dans la grille de classification sur le niveau 1 et classer en fonction de leur âge et de leur ancienneté dans le contrat :

  Niveau / Echelon de la grille de classification
  Niveau 1
  Échelon 1 Échelon 2 Échelon 3
Age de l’apprenti 1ère année 2ème année 3ème année
De 16 à 17 ans 27% 39% 55%
De 18 à 20 ans 43% 51% 67%
De 21 ans et plus 53% 61% 78%
De 26 ans et plus 100%

La rémunération des apprentis est exprimée en pourcentage du minimum conventionnel ou, si c’est plus favorable, en pourcentage du SMIC.

Cette nouvelle grille de classification offre désormais de véritables perspectives de déroulement de carrière, renforçant ainsi l’attractivité de la branche, tant en termes de développement de l’emploi et de fidélisation, qu’en terme de formation professionnelle et de reconnaissance des qualifications.

Documents

Chemin