Faire du secteur HCR la pierre angulaire du tourisme durable en Europe

Portfolio

Le 12 novembre 2019, Mme Mélissa Morandi Co-Présidente de la Commission Europe et numérique s’est rendue à Bruxelles à l’occasion de la présentation du Livre Blanc de l’HOTREC aux personnalités européennes sur les cinq priorités du secteur HCR pour le mandat 2019-2024.

Ce cocktail a accueilli la Commissaire européenne Mme Elżbieta Bieńkowska, en charge du Marché intérieur, de l’Industrie, de l’Entreprenariat et des PME. La Commissaire a réaffirmé son soutien au secteur : « Le secteur HCR joue un rôle important dans le succès mondial du tourisme européen. Nous devons continuer à travailler avec nos partenaires tels que l’HOTREC pour répondre aux défis qui se présentent au tourisme européen et pour assurer sa durabilité et son développement équilibré  ».

Mme Cláudia Monteiro de Aguiar marraine de l’événement considère « le tourisme comme étant un secteur majeur en Europe et constituant un créateur de nombreux emplois. Le tourisme promeut la reconnaissance d’une identité européenne commune et permet une compréhension mutuelle au sein de l’Europe. » Mme Monteiro de Aguiar s’engage à « continuer à travailler au développement d’un tourisme durable et innovant, notamment via la collaboration avec l’HOTREC. »

Sont également intervenus Mme Dita Charanzová, Vice-Présidente du Parlement européen et M. Istvan Ujhelyi, député européen de la Commission Transport et Tourisme.

Jens Zimmer Christensen, Président de l’HOTREC a ainsi présenté à tous le Livre Blanc et ses cinq priorités de l’HOTREC :

  • Poursuivre l’uniformisation des règles du jeu de l’hôtellerie-restauration à la lumière de la professionnalisation grandissante des acteurs de l’économie dite collaborative ;
  • Réviser le cadre règlementaire européen des plateformes en ligne pour reconnaître leur rôle de plus en plus important sur les marchés, notamment via la Directive e-commerce ;
  • Créer un agenda de régulations assurant que l’Union européenne se concentre sur les enjeux transfrontaliers et prend en compte les situations sectorielles spécifiques ;
  • Encourager les initiatives volontaires sur la nutrition et les services alimentaires plutôt que des réglementations horizontales ;
  • Combattre les pénuries de compétences par une véritable politique d’actions concrètes.

Pour le Président ces recommandations ont été conçues pour « encourager l’emploi dans le secteur, la croissance et le potentiel innovant et ainsi faire du secteur de l’hôtellerie-restauration la pierre angulaire du développement d’un tourisme durable en Europe  ».

Retrouvez ici le Communiqué de presse officiel de l’HOTREC.

Chemin