Solutions de menus dématérialisés

Avec la crise de la Covid-19, les menus dématérialisés ont gagné en visibilité dans les cafés et restaurants et sont plus largement utilisés par les consommateurs. Le GNI vous accompagne pour faire votre choix.

Les recommandations du GNI

1)Une bonne visibilité de la carte sur les pages web de l’établissement

Avant de se lancer dans un menu dématérialisé, l’établissement doit avant tout s’assurer que son menu est naturellement visible sur le web à travers son site web ou ses réseaux sociaux. La carte, le menu, les plats du jour, tout doit être facilement accessible aux clients.

Il est donc nécessaire :

  • D’éviter les PDF trop lourds pour les consultations mobiles ;
  • De mettre des photos (idéalement professionnelles) des plats phares en veillant à ce que leur taille n’empêche pas une navigation fluide ;
  • De communiquer CHAQUE JOUR sur les plats du jour (/semaine/mois) : une photo partagée sur les réseaux sociaux suffit, avec un module d’un ou des réseaux sociaux sur la page d’accueil du site web.

Les établissements qui disposent de modules de réservation de tables, de vente à emporter ou de livraison, de commande à distance… doivent intégrer sur cette page un lien facilement cliquable.

2)Pour ceux qui n’ont pas ou très peu de budget

Pour ceux qui n’ont pas de finances pour une solution numérique, il est facile de générer simplement un QR code de la page « Menu/carte » du site web à partir d’une solution web comme Unitag ou QR Code generator ou encore Bonjourmenu.fr

Ensuite il suffit de le mettre joliment en page sur une affiche/ardoise/flyer/sous-bock/présentoir de table. La solution Copymage propose par exemple des modèles de produits à imprimer.

Sur cette communication il ne faut pas hésiter à ajouter les liens vers les réseaux sociaux de l’établissement.

3)Ceux qui veulent élargir leur dématérialisation

Pour ceux qui veulent prendre une solution numérique dédiée, le GNI recommande de s’assurer de quelques points essentiels :

  • La carte doit être connectée au site web et/ou aux réseaux sociaux pour ne pas changer chaque jour les menus sur plusieurs sites ;
  • La solution doit pouvoir proposer d’autres fonctionnalités afin d’être réellement plus intéressante qu’une simple génération de QR code par ex : la traduction, le paiement ou la commande hors serveur…

Il est nécessaire de noter que tous les clients ne disposent pas d’Iphone ou d’application de lecture des QR code sur leurs téléphones. La solution de QR code est donc insuffisante pour s’adapter à tous les clients.

Des exemples de solutions

De nombreuses solutions existaient avant la pandémie même si peu d’établissements les utilisaient.

Voici une petite liste, non exhaustive mais représentant le marché :

  • Menuonline : Solution de menus dématérialisés et traduits, publiables sur le site web et les réseaux sociaux ;
  • Menu Touch : Solution de menus dématérialisés et traduits avec QR code et tablettes de commande.
  • My Lemonade : via un QR Code le client, sans télécharger d’application, peut consulter la carte et envoyer directement sa commande aux serveurs. Interfacé avec de nombreux logiciels de caisse, cette solution est particulièrement intéressante pour les cafés.

Chemin