L’entretien professionnel

Source - Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) - Article L6315


Entretien professionnel :
Les premiers "états des lieux" doivent être faits avant le 7 mars 2020.
Pensez à mettre à jour vos entretiens professionnels


Rappel  :
L’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire, tous les 2 ans, entre le salarié et l’employeur. Il est destiné à envisager les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et les formations qui peuvent y contribuer.

À qui s’adresse l’entretien professionnel ?
L’entretien professionnel s’adresse à tous les salariés, quelle que soit la taille de l’entreprise.

Comment le mettre en oeuvre ?
L’entretien professionnel doit être organisé au moins tous les deux ans, pendant le temps de travail.
Afin qu’il soit utile et fructueux, un minimum de préparation s’impose :
• Le responsable chargé de l’entretien (employeur, manager direct, responsable RH…) doit réunir l’ensemble des éléments d’information concernant le salarié (poste occupé, ancienneté, formations suivies, diplômes détenus, âge…), les possibilités d’évolution professionnelle dans l’entreprise…
• Le salarié doit faire le point sur ses activités professionnelles, ses compétences (maîtrisées et à développer), ses souhaits de formation, de progression, …

L’entretien professionnel vise à :
• Accompagner le salarié dans ses perspectives d’évolution professionnelle : qualifications, changement de poste, promotion, ...
• Et identifier ses besoins de formation.
• En plus d’une information relative à la VAE, le salarié devra à l’avenir recevoir une information relative à l’activation de son CPF, aux abondements que son employeur est susceptible de financer ainsi qu’au conseil en évolution professionnelle (CEP).

Quand doit avoir lieu l’entretien professionnel ?
L’entretien professionnel doit avoir lieu tous les 2 ans. Toutefois, il doit être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d’interruption due :
• à un congé de maternité,
• à un congé parental à temps plein ou partiel,
• à un congé d’adoption,
• à un congé de soutien familial,
• à un congé sabbatique,
• à une période de mobilité volontaire sécurisée,
• à un arrêt maladie de plus de 6 mois,
• à un mandat syndical.

A noter : Il est possible d’organiser l’entretien professionnel à la suite de l’entretien annuel, lors d’un même rendez-vous, des questions étant ajoutées.


État des lieux tous les 6 ans

Tous les six ans, un entretien professionnel renforcé doit être organisé pour établir un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. À cette occasion, il doit être vérifié que celui-ci a bénéficié :
• d’une part de 3 entretiens professionnels au cours des six dernières années ;
• et qu’il a suivi au moins une action de formation, acquis des éléments de certification par la formation ou par une VAE et bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle. Conformément à l’article L. 6323-13 du Code du travail, les entretiens d’état des lieux (troisième entretien) des salariés en poste dans l’entreprise avant le 7 mars 2014, date d’application de la loidu 5 mars 2014, doivent être organisés avant le 7 mars 2020.


Ces derniers éléments ne sont plus pris en compte pour la sanction de l’employeur d’au moins 50 salariés. En effet, la sanction consistant à abonder le CPF du salarié concerné s’applique si, en plus de ne pas lui avoir fait bénéficier d’un entretien professionnel tous les deux ans, il ne lui a pas non plus fait bénéficier d’une formation non obligatoire.

Quelle différence avec l’entretien annuel d’évaluation ?

L’entretien annuel d’évaluation est une procédure facultative qu’une entreprise peut choisir de mettre en oeuvre afin d’évaluer chaque année les compétences de ses salariés. Cet entretien, qui a lieu en présence d’un supérieur hiérarchique, peut notamment permettre de faire le bilan des performances d’un salarié et de faire le point sur ses objectifs passés et à venir.

L’entretien annuel d’évaluation ne doit pas être confondu avec l’entretien professionnel prévu par la loi et qui vise plutôt à permettre au salarié de faire un bilan de ses compétences, d’évaluer ses perspectives d’évolution professionnelle et d’identifier ses besoins de formation.

Pour en savoir plus sur les principales questions reçues concernant les obligations de l’employeur en matière d’entretien professionnel, consultez le questions-réponses :
qr-entretien-professionnel.pdf Téléchargement (1.1 Mo)

Chemin