Organisons-nous pour éviter une éventuelle fermeture !

Chers collègues,

Nous nous sommes entretenus ces derniers jours avec nombre d’entre vous et nous avons perçu, tous les deux, une réelle angoisse.

A la suite de la décision du préfet des Bouches du Rhône d’imposer la fermeture des bars et des restaurants à 23 heures dans le département, vous êtes très nombreux à redouter qu’une telle mesure soit prise à Paris.

Elle serait mortelle pour le secteur.

Afin d’éviter le pire, c’est à dire une fermeture de nos établissements, nous avons échangé avec la Mairie de Paris qui partage notre vive inquiétude.

Aux termes de nos échanges, encore ce jeudi à 14h30 et pendant une heure, nous avons pris la décision avec Pascal Mousset, Président du GNI Paris Île-de-France, de vous demander de prendre des mesures complémentaires à celles déjà en vigueur au titre du protocole sanitaire. Nous faisons référence notamment à la distance d’un mètre entre les tables ou au port du masque pour le personnel et les clients qui se déplacent.

En plus des mesures obligatoires, que nous vous demandons instamment de respecter, nous vous invitons ainsi à mettre en place dans votre établissement un « CAHIER DE RAPPEL » afin de garder à disposition des autorités sanitaires les coordonnées de vos clients en cas de contamination et de les aider à remonter le fil des cas contacts.

Dès demain, vos clients pourront, s’ils le souhaitent vous laisser leurs noms et numéros de téléphone sur de petites fiches selon le modèle (accessible en cliquant ici), qui seront conservées pendant une durée d’un mois. Vos clients seront ainsi alertés par les autorités sanitaires en cas de suspicion de contamination de toute personne présente dans votre établissement en même temps qu’eux.

Même si cette mesure proposée par la Mairie de Paris et discutée avec vos représentants ne se veut pas contraignante, elle a déjà̀ montré son efficacité́ en France et à l’étranger.

En plus de cette mesure, nous invitons l’ensemble des professionnels parisiens à proposer tant à leurs salariés qu’à leurs clients la prise de leur température.

Enfin, pour compléter ce dispositif, nous sommes en train d’organiser les moyens d’assurer dans les meilleures conditions le dépistage massif de tous nos collaborateurs.

Dans le cadre de partenariat passé avec des laboratoires, un dispositif de plages horaires avec accès prioritaire vous sera réservé ainsi qu’à vos collaborateurs. Tout cela dans le cadre d’horaires compatibles avec les nécessités du service aux clients.

Ces mesures, sans qu’il s’agisse d’une obligation, nous vous invitons à les appliquer en plus de celles obligatoires contenues dans le protocole sanitaire.

Elles ont pour objectifs de prévenir et d’agir. Elles doivent avoir aussi pour effet de rassurer nos salariés, nos clients et les autorités sanitaires.

Vous le savez, une nouvelle fermeture de nos établissements serait une catastrophe. Nous savons pouvoir compter sur votre responsabilité et que vous êtes prêts à ce titre à faire encore plus d’efforts pour contenir l’épidémie en adoptant de telles mesures.

Oui, nous savons pouvoir compter sur la bonne volonté de tous. Il en va de notre capacité à continuer d’ouvrir nos établissements et de travailler.

En plus de ces demandes et pour conclure sur une note positive, nous souhaitons vous faire part de deux informations reçues ce jour d’Olivia Polski, Maire adjointe de Paris en charge du commerce.

La Ville de Paris a décidé de maintenir jusqu’à tous le moins le 30 juin 2021 le dispositif d’extension de terrasses mis en place à la suite du déconfinement. Une information officielle vous sera adressé sous peu par la Mairie de Paris.

La Ville de Paris a décidé aussi d’exonérer de la redevance terrasse les terrasses et terrasses éphémères jusqu’au 30 juin 2021.

Nous remercions la Maire de Paris et Olivia Polski pour ces deux mesures et attendons avec impatience d’échanger aussi sur le sujet de l’hôtellerie, du monde de la nuit et des traiteurs organisateurs de réceptions de la même façon très rapidement.

Très cordialement.

Didier Chenet 
Président du GNI 

Pascal Mousset
Président du GNI Paris Île-de-France

Documents

Chemin