Point de situation | L’édito de rentrée de Pascal Mousset, président du GNI Paris IdF

Chers confrères, chers amis,

Avec la rentrée vient l’heure du bilan et force est de constater que l’été a été terrible pour notre secteur.

Alors que 2 hôtels sur 3 étaient fermés, le taux d’occupation des rares hôtels ouverts a été inférieur à 50 % pour la totalité d’entre eux et même inférieur à 20% pour plus de la moitié d’entre eux.

Quant aux réservations à venir, elles sont absentes. Pour 90 % des hôtels ayant répondu à l’enquête du GNI, le taux d’occupation en septembre est inférieur à 20%.

Les restaurateurs et les cafetiers sont aussi dans une situation compliquée avec un chiffre d’affaires atteignant péniblement 50% de leur activité habituelle à telle époque.

Les traiteurs organisateurs de réceptions souffrent terriblement de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes et des annulations de congrès et autres évènements sportifs, culturels, professionnels…

Les discothèques sont toujours interdites d’ouverture, sans perspective.

La rentrée s’annonce terrible avec un marché qui ne prend pas. Des touristes toujours absents.

Cet état des lieux, la Mairie de Paris le partage.

Olivia Polski, Maire adjointe de Paris en charge du commerce, nous a d’ailleurs fait part de l’opposition de la Maire de Paris à toute fermeture collective des cafés et des restaurants sur le modèle marseillais et de son entier soutien.

Elle sait qu’une telle fermeture serait une catastrophe alors que déjà nombre d’entreprises interdisent à leurs collaborateurs tout déplacement parisien.

Elle nous a encouragé à continuer de respecter le protocole sanitaire et même à y ajouter des mesures complémentaires comme le « cahier de rappel  » que je vous invite à adopter.

Olivia Polski m’a également fait part de la décision de la Mairie de Paris de maintenir jusqu’à tout le moins le 30 juin 2021 le dispositif d’extension de terrasses mis en place à la suite du déconfinement. Une information officielle vous sera adressée sous peu par la Mairie de Paris.

Enfin, la Ville de Paris a décidé d’exonérer de la redevance terrasse les terrasses éphémères et les terrasses jusqu’au 30 juin 2021.

La ville de Paris ayant d’ores et déjà adressé aux professionnels l’appel à payer la redevance terrasse, une correction sera apportée sous peu selon Olivia Polski.

J’ai remercié la Maire de Paris et Olivia Polski pour ces deux mesures et ajouté que j’attendais avec impatience d’échanger aussi sur le sujet de l’hôtellerie, du monde de la nuit et des traiteurs organisateurs de réceptions de la même façon très rapidement.

Le GNI Paris Île-de-France a été aussi en contact avec le cabinet de la Présidente de Région, Valérie Pécresse qui s’est exprimé sur les pertes du tourisme en région, des pertes estimées à 6,4 milliards d’euros pour le 1er trimestre.

Le GNI Paris Île-de-France a demandé à cette occasion que des mesures soient adoptées au niveau régional afin de permettre via le Fonds de solidarité régional de venir en aide pour le règlement des loyers.

A ce titre des propositions ont été faite par le GNI afin de permettre aux holdings familiales et aux établissements dont les effectifs dépassent les 20 salariés d’avoir accès au Fonds de Solidarité.

Des mesures doivent être annoncées prochainement à ce sujet notamment par le gouvernement.

Comme vous le lisez, le GNI Paris Île-de-France a fait sa rentrée. Les réunions, les échanges s’enchainent et je vous en tiendrai informé. N’hésitez pas à me solliciter, ainsi que notre Délégué Général, Franck Trouet et tous les membres de notre Conseil d’Administration.

Nous sommes tous à vos côtés.

Très cordialement.

Pascal Mousset
Président

Chemin