La réaction du GNI au projet de « contrat de mobilités »

Didier Chenet, Président du GNI, le Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie & de la Restauration, 2ème organisation du secteur, a réagi ce matin à la suite de la publication d’un article dans les Échos présentant un projet de « contrat de mobilités » porté par l’UMIH : 

« Comme les acteurs de la négociation de la convention d’’assurance chômage, ainsi que les autres organisations du secteur, avec lesquelles nous représentons l’autre moitié des entreprises de la branche, nous avons pris connaissance de ce projet ce matin même dans la presse.

 

 

Si nous partageons l’objectif de l’UMIH de sécuriser le recours aux contrats courts, nous ne sommes pas en mesure d’apprécier du bienfondé de ce projet dont nous continuons d’ignorer le dispositif juridique.
Par ailleurs, nous nous inquiétons de son coût pour les entreprises tant sur la création d’une surcotisation à la charge de nos employeurs que sur les frais de fonctionnement de cette plateforme.

 

 

 

Pour ces raisons, j’ai demandé en urgence une réunion du collège patronal afin que ce projet de contrat nous soit présenté à tous, dans le respect du dialogue social au sein de la branche HCR. »

Chemin