Le GNI, Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie & de la Restauration, poursuit son développement et lance le GNI Paris Île-de-France

Portfolio

Depuis sa création en 2014, le GNI s’applique à répondre à la demande des hôteliers, des cafetiers et des restaurateurs en ouvrant des bureaux sur l’ensemble du territoire. Cette fois, le GNI s’installe à Paris et en Ile de France, l’un des bastions historiques du SYNHORCAT, devenu depuis le GNI SYNHORCAT.

Pour Didier Chenet, Président du GNI et du GNI-SYNHORCAT, « il s’agit d’une nouvelle étape dans le développement du GNI car même si le GNI est aujourd’hui une organisation connue et reconnue puisque représentative aux yeux des pouvoirs publics, il souffrait de l’immense notoriété du GNI-SYNHORCAT. Il était devenu indispensable que le GNI-SYNHORCAT s’efface au profit de la seule et unique marque du GNI et que les dossiers et les préoccupations de tous nos membres en métropole comme dans les DROM-COM soient portés par le GNI. A court terme, c’est d’ailleurs l’ensemble de nos structures territoriales qui adoptera la marque GNI ».

Le GNI Paris Île-de-France sera l’organisation représentant le GNI sur Paris et l’Île-de-France.

Le GNI Paris Île-de-France, qui accueillera ses premiers adhérents le 1er octobre prochain, se veut l’expression du GNI sur la région. Il fédèrera et représentera les professionnels des hôtels, cafés, restaurants, discothèques et traiteurs organisateurs de réceptions installés à Paris ainsi que dans les départements de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-et-Marne, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, du Val-d’Oise, et des Yvelines, en premier lieu desquels les très nombreux adhérents du GNI-SYNHORCAT auquel il se substitue dans le paysage syndical des HCR

Pour Didier Chenet, « le GNI Paris Île-de-France a naturellement vocation à devenir la 1ère organisation professionnelle du secteur sur Paris et l’Île-de-France. Lors de la dernière enquête de représentativité menée par la Direction Générale du Travail, celle-ci avait comptabilisé près de 4 000 établissements adhérents du GNI-SYNHORCAT sur l’Île-de-France dont les 3 quarts à Paris – représentant 75% des entreprises du secteur affiliées à une organisation. Au regard de ces chiffres datant de 2015, nous pouvons tous espérer un très bel avenir pour le GNI Paris l’Île-de-France ».

Le GNI Paris Ile de France se veut une organisation de proximité.

« Nous voulons d’abord être au service de nos membres », poursuit Pascal Mousset, propriétaire de plusieurs restaurants à Paris, dont le célèbre « Chez Françoise » à la gare des Invalides, qui devient le 1er Président du GNI Paris Île-de-France. « Le GNI Paris Ile de France s’appliquera à poursuivre et à augmenter la gamme de services rendus aux professionnels par le GNI-SYNHORCAT : des informations mais aussi des conseils, un accompagnement et même une vraie défense syndicale car notre organisation est, par exemple, la seule à représenter directement ses membres devant le Conseil des prud’hommes. Nous allons nous appuyer pour ce faire sur la plupart des collaborateurs du GNI-SYNHORCAT qui œuvrent pour le GNI. Beaucoup savent qu’ils comptent parmi les meilleurs experts et conseils du secteur ! Ils ont développé des services innovants comme une médiation avec les plateformes numériques telles que <a href=’http://Booking.com’>Booking.com, la Fourchette ou TripAdvisor. Des services à forte valeur ajoutée qui viennent en plus de services historiques comme la réduction sur les droits SACEM ou les tarifs négociés sur les commissions des titres restaurants. »

Le GNI Paris Île-de-France veut porter sur la région les dossiers du GNI national.

Pascal Mousset veut « aussi répondre aux professionnels en reprenant les dossiers emblématiques du GNI comme l’emploi ou la formation. » « Il y a une énorme attente de la part de nos membres qui ne trouvent plus de personnel et encore moins de personnel formé. Nous voulons participer aux travaux du GNI dans les négociations sur les conditions de travail mais aussi répondre directement aux besoins de nos membres en organisant des forums de recrutement ou en activant des partenariats forts avec toutes les écoles hôtelières de la région afin d’organiser l’intégration de ces jeunes dans nos établissements et les fidéliser. »

« L’une de nos premières actions consistera aussi à interroger les candidats aux très prochaines municipales sur leur programme et leur projet vis-à-vis du tourisme et de nos établissements. »

Une équipe plus jeune, plus féminisée, et pluraliste à la tête du GNI Paris Île-de-France.

Pour porter en Île-de-France la voix du GNI, le GNI Paris Île-de-France peut compter tant sur une équipe de professionnels rodés que sur de jeunes professionnels. Un tiers des administrateurs sont des trentenaires. La moyenne d’âge des administrateurs du GNI Paris Île-de-France s’en ressent, elle est d’à peine plus de 50 ans. « La force de l’âge » commente Didier Chenet.

Une équipe qui se féminise aussi puisque le GNI Paris Île-de-France a pour Vice-Présidente une jeune hôtelière, Delphine Prigent des hôtels Nos Maisons Parisiennes.

Enfin, le conseil d’Administration du GNI Paris Île-de-France n’oublie aucun des métiers qui composent le secteur puisque s’y retrouvent 4 restaurateurs, 2 hôteliers, 2 cafetiers ainsi qu’un traiteur organisateur de réceptions.

Un départ officiel le 1er octobre après une grande soirée de lancement la veille.

Le GNI Paris Île-de-France débutera officiellement son activité le 1er octobre 2019, date à laquelle il commencera à accueillir ses premiers membres. « Nous allons profiter de cette fin d’année pour lancer une grande campagne d’adhésion et inviter les professionnels qui se retrouvent dans nos valeurs à nous rejoindre.

Notre ambition est grande, puisque nous voulons être en éveil permanent, nous tenir à l’écoute de nos membres pour appréhender l’avenir de la meilleure manière. Nous voulons être proactifs avec de véritables propositions, penser écologie et durable, reprendre la main sur le numérique et donner l’envie à nos jeunes de rejoindre nos métiers et leur apporter la formation nécessaire. Cette ambition est grande, elle est à la hauteur de celle des professionnels qui nous le pensons sont prêts à se fédérer pour répondre aux défis des années à venir ».

D’ici là, rendez-vous le 30 septembre 2019 à l’occasion de la grande soirée de lancement du GNI Paris Île-de-France organisée aux pieds de la Tour Eiffel, dans le cadre des salons Nework, Yachts de Paris, Port de Javel, 75015 Paris, soirée à laquelle tous les professionnels parisiens et franciliens sont conviés.

A propos du GNI et du GNI Paris Ile de France :

Le GNI, le Groupement National des Indépendants, est une organisation fondée en 2014 par le SYNHORCAT, la FAGIHT et le Conseil des Territoires, et reconnue représentative par arrêté ministériel du 21 décembre 2017. Le GNI est la 2ème organisation professionnelle du secteur HCR. Le Président du GNI est Didier Chenet.

Le siège du GNI Paris Île-de-France est installé au 4 rue de Gramont, 75002 PARIS dans les locaux historiques du SYNHORCAT auquel il se substitue. Il peut être contacté par téléphone 01 42 96 60 75 ou par email : contact@gni-hcr.fr

Le Conseil d’Administration du GNI Paris Île-de-France se compose de :
- Pascal Mousset, Président et Président des Restaurateurs,
- Delphine Prigent, Vice-présidente et Présidente des Hôteliers,
- Romain Vidal, Secrétaire Général,
- Olivier Mayeras, Trésorier,
- Valérie Saas-Lovichi, Vice-présidente des Restaurateurs,
- Emmanuel Sauvage, Co-président des Etablissements de Prestige et Vice-président des Hôteliers,
- Marcel Benezet, Président des Cafés, Bars, Brasseries, de la nuit et du monde festif,
- Evagoras Mavrommatis, Président des Traiteurs Organisateurs de Réceptions,
- André Terrail, Co-président des Etablissements de Prestige.

Chemin