Le GNI* rejoint l’Open Internet Project

L’Open Internet Project (OIP) se renforce à nouveau avec l’arrivée parmi ses membres d’un nouvel acteur, le GNI* représentatif d’un secteur professionnel très puissant du secteur des hôtels, cafés, restaurants mais également menacé par les pratiques abusives de Google.

En rejoignant l’Open Internet Project, le GNI* renforce la représentativité de l’association créée en mai dernier et atteste de la mobilisation grandissante en Europe de la part d’entrepreneurs de tous horizons pour un internet plus libre et plus ouvert.

Ainsi, le GNI* de par le nombre de ses adhérents, du nombre d’emplois concernés son poids économique et son rôle dans l’écosystème du tourisme et de la capacité d’attractivité de la France est depuis longtemps engagé dans le débat sur la vraie place des plateformes internet. Le GNI lutte sans relâche sur l’abus de position dominante des plateformes internet et apporte une expertise fondamentale ainsi qu’un appui réel à la cause défendue par l’OIP concernant la neutralité, la transparence et la loyauté des plateformes.

Aujourd’hui, se joue à Bruxelles l’avenir de l’internet européen. La Commission Juncker a adressé des premiers signaux très encourageants concernant la compréhension et la prise en compte de ces enjeux pour l’avenir des entrepreneurs du numérique. L’adhésion du GNI démontre la capacité́ de l’OIP à fédérer les acteurs de l’écosystème numérique européen pour défendre les principes essentiels de liberté́ et de non-discrimination sur internet, et d’équité́ entre tous les acteurs.

Selon le président du GNI, Didier Chenet, « il est indispensable d’encadrer par le droit le fonctionnement des moteurs de recherche, car il s’agit de la porte d’entrée de nos établissements sur internet. Les principes de neutralité et de transparence doivent prévaloir, afin que tous les opérateurs aient accès aux mêmes services. »

*Le GNI est la seule organisation professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux.
Le GNI représente 26 000 établissements et 230 000 salariés.
Didier Chenet, président du SYNHORCAT a été élu président du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT et Gérard Guy, président de la CPIH sont élus présidents délégués
.

Contact presse :
Martine PROFICHEL – m.profichel@synhorcat.com – 06 68 42 39 56
Catherine DE BRUYNE – contact@fagiht.fr – 06 09 67 44 47
Charlotte LE MONIET – c.lemoniet@orange.fr - 07 87 02 69 66

Chemin