Le GNI salue les contributions de Carole Delga

A l’annonce du départ de Carole Delga comme Secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale, le GNI, par la voix de son Président, Didier Chenet, et de ses présidents délégués, Claude Daumas et Philippe Quintana, tient à saluer son soutien sur l’interdiction de la parité tarifaire imposée aux hôteliers par les OTAs et contre le projet de publicité sanitaire proposé par la DGAL.

Des chantiers importants ont été engagés auprés de Mme Delga et devront être poursuivis par son successeur et discutés avec les professionnels du secteur. Le GNI souhaite rencontrer rapidement Mme Martine Pinville, nouvelle Secrétaire d’Etat, afin de continuer à travailler ensemble à défendre et promouvoir le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, véritable levier de croissance en France.

Dans la continuité des actions engagées avec son prédécesseur, le GNI s’efforce d’alerter le gouvernement sur l’inflation réglementaire toute aussi contraignante qu’inutile que subissent les professionnels du secteur, à commencer par :

• Le decret relatif à l’information sur les allergènes présents dans les plats, publié le 19 avril 2015, auquel s’oppose fermement le GNI. Une mesure qui encore une fois est à la faveur de la restauration de chaîne et une nouvelle contrainte inacceptable pour les restaurateurs indépendants qui proposent chaque jour des plats différents. 
-> A cet effet, le GNI tient à rappeler la promesse de simplification administrative tant promise par le gouvernement.

• Le projet de publicité sanitaire porté par la DGAL (Direction Générale de l’Alimentation), considéré comme une expérimentation d’apprentis par le GNI, qui souligne les conséquences désastreuses pour les restaurants. La fréquence inégale des contrôles sanitaires aménerait à la stigmatisation des restaurants qui subiront pendant des mois une éventuelle mauvaise appréciation alors que des efforts auront pu être fait entre deux controles.
-> Le GNI estime le dispositif actuel suffisant et satisfaisant. 

Le GNI souhaite également, que la priorité soit donnée à des mesures qui valorisent les établissements français du secteur :
• Par la mise en place d’un classement hôtelier européen et non plus seulement français afin de donner au tourisme français tout son rayonnement international auquel contribuent quotidiennement nos établissements.

• En préservant les outils d’indications dans nos villes et nos villages (pré-enseignes) qui restent, en dépit de tous les outils de géolocalisation, l’outil le plus fiable pour trouver nos établissement. Ils jouent également un rôle important dans la revalorisation des régions de France et dans leur développement touristique. 

Enfin, il est primordial pour le GNI de protéger les professionnels du secteur et leurs établissements :
• En donnant force de loi à la norme AFNOR qui encadre les avis Internet afin de fiabiliser les sites d’opinions dans l’intérêt des professionnels et des consommateurs.

• Et d’arriver à une équité réglementaire et fiscale entre tous les acteurs du tourisme, à la fois les acteurs dits traditionnels et les nouvelles formes d’offres touristiques comme les meublés touristiques.

Le GNI et l’ensemble des professionnels qu’il défend, espèrent trouver en Martine Pinville une une qualité d’écoute et d’engagement à la hauteur de ses revendications.

GNI
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du CT-CHRD est également président délégué du GNI.

Contact presse :
GNI – Groupement National des Indépendants
Edwige HOUDART e.houdart@synhorcat.com – 06 68 42 39 56
Catherine DE BRUYNEcontact@fagiht.fr – 06 09 67 44 47
Thomas LEROYthomas.leroy@gniterritoires.fr – 06 21 19 36 41

Agence Manifeste
Amina ENNACIRIamina.ennaciri@manifeste.fr – 01 55 34 99 82

Chemin