TAXE DE SEJOUR

Demain 30 juillet 2014, le GNI est reçu par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement International.

L’objet de cette audience en présence de parlementaires est de faire des propositions relatives à la taxe de séjour.

Le GNI est en effet totalement opposé à la création d’une taxe spécifique en Ile-de-France dont l’objet serait de financer les transports en commun ainsi qu’à une hausse insupportable économiquement de la taxe de séjour actuelle.

Le GNI espère que cette rencontre sera la prélude à un dialogue avec les professionnels avant toute décision, vote ou annonce publique.

Documents

Chemin