Assurance : position du GNI

Le gouvernement ne nous a pas informé avoir reçu de nouvelles propositions de la part des assureurs en dehors de celle qui consiste à continuer d’assurer nos entreprises quand bien même elles ne s’acquittent plus de leurs cotisations. Cela n’est pas acceptable.
Je m’apprête en conséquence à saisir le Président de la République afin qu’il demande un amendement à la Loi pour faire reconnaître l’état d’urgence sanitaire en une catastrophe naturelle qui permettra la prise en charge des pertes d’exploitation.

Je viens, par ailleurs, de participer à une autre conférence téléphonique avec nos institutions de prévoyance et de santé HCR : Klésia, Malakoff-Médéric-Humanis. A l’issue de nos échanges, il a été décidé que le régime paritaire HCR suspendait le paiement des cotisations aux régimes de prévoyance et santé pour les parts patronales et salariales pour le 2ème trimestre 2020. Cette mesure est ouverte aux seules entreprises affiliées au régime HCR géré par Klesia et Malakoff-Médéric-Humanis dont je vous le rappelle le GNI est à l’initiative (lire le communiqué de presse).

Chemin