ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

Procédure pour les salariés cas contact ou testés positifs

Un salarié est testé positif au covid

  • Le salarié testé positif doit rester chez lui 10 jours à partir de la date du test positif ;
  • Il doit envoyer son arrêt maladie à son employeur ;
  • Le salarié peut reprendre le travail à l’issue de son isolement de 10 jours. En cas de fièvre à l’issue des 10 jours, le salarié doit consulter son médecin et prolonger son isolement de 48h à l’issue de la fièvre.

Que faire face à un cas contact au sein du personnel ?

Un cas contact est une personne ayant eu un contact à risque avec une personne contaminée par la Covid-19. Par contact à risque, on entend notamment les situations suivantes :

  • Ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins de 2 mètres, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, contact physique) ;
  • Plus de 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 heures, dans un lieu clos, sans masque : repas ou pause, conversation, déplacement en véhicule, réunion... ;
  • En face à face, sans masque, dans un lieu clos, alors que la personne contaminée tousse ou éternue : repas ou pause, conversation, déplacement en véhicule, réunion...

Il convient de demander au salarié cas contact de :

Pour les personnes dont le schéma vaccinal n’est pas complet :

  • S’isoler pendant 7 jours après le dernier contact. Le salarié transmet son arrêt maladie à l’employeur ;
  • Se faire dépister au 7ème jour après le contact.

o Si le test est négatif : le cas contact arrête son isolement et reprend le travail sans avoir besoin d’un certificat médical. Il respecte strictement le port du masque, les gestes barrières et la distanciation.
o Si le test est positif : la personne s’isole 10 jours supplémentaires à partir de la date du test, envoie son arrêt de travail à son employeur et respecte sa durée. Après cette période d’isolement :

- Si la personne a de la fièvre, elle consulte son médecin et poursuit son isolement pendant 48h après la fin de la fièvre ;

- Si la personne n’a pas de fièvre, elle arrête son isolement et reprends son travail.

Pour les personnes dont le schéma vaccinal est complet (2 doses + 7 jours) :

Pour les salariés vaccinés, il n’est pas nécessaire de s’isoler depuis une récente annonce de la Direction générale de la santé.

D’après le Ministère de la santé : « Si vous êtes vacciné(e), en cas de contact à risque avec une personne positive à la Covid : il faut vous faire tester immédiatement et informer de votre statut les personnes avec qui vous avez été en contact 48 h avant votre dernier contact à risque. Vous n’avez pas besoin de vous isoler mais il est recommandé de respecter les mesures barrières avec toutes les personnes de votre entourage pendant une semaine ». (source : https://mesconseilscovid.sante.gouv.fr/je-suis-vaccine.html)

D’après l’Assurance maladie : « Si votre schéma vaccinal est complet et si vous n’êtes pas immunodéprimé, vous n’avez pas obligation de vous isoler. Mais vous devez respecter certaines règles sanitaires pour briser les chaînes de transmission de la Covid-19 :

  • réaliser immédiatement un test de dépistage (RT-PCR ou test antigénique TAG) ;
  • Informer de votre statut les personnes avec qui vous avez été en contact 48 h avant votre dernier contact à risque avec le malade de la Covid-19 et leur recommander de limiter leurs contacts sociaux et familiaux ;
  • Respecter les gestes barrières pendant 1 semaine après le dernier contact avec le malade et notamment :
    o limiter les interactions sociales, en particulier dans les établissements recevant du public où le port du masque n’est pas possible ;
    o éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave même si elles sont vaccinées ;
    o porter un masque de catégorie 1 dans l’espace public ;
    o si vous vivez avec le malade : porter un masque au domicile.
  • Réaliser une auto-surveillance de la température et de l’éventuelle apparition de symptômes, avec un test de dépistage immédiat en cas de symptômes, quel que soit l’âge ;
  • Réaliser un second test de dépistage (RT-PCR, TAG) 7 jours après la fin de la période d’isolement du cas, ou si vous vivez avec le malade, 17 jours après la date de début des symptômes du malade (ou la date de prélèvement pour les malades sans symptôme) ». (source : https://www.ameli.fr/assure/covid-19/comprendre-la-covid-19-se-proteger/en-cas-de-contact-avec-une-personne-malade-de-la-covid-19).

Que faire en cas de « cluster » (plus de 3 contaminations au sein du personnel dans une période de 7 jours) ?

Si plusieurs salariés ont été diagnostiqués positifs au Covid au sein de l’entreprise, l’employeur en informe les autorités sanitaires l’Agence régionale de santé (ARS), l’assurance maladie ainsi que les services de santé au travail. L’employeur doit également informer le CSE le cas échéant.

https://www.ameli.fr/assure/covid-19/tester-alerter-proteger-comprendre-la-strategie-pour-stopper-lepidemie/les-tests-de-depistage-de-la-covid-19/en-cas-de-test-positif-la-covid-19

https://www.ameli.fr/assure/covid-19/comprendre-le-covid-19-se-proteger/en-cas-de-contact-avec-une-personne-malade-du-covid-19

Chemin