Le GNI défend vos intérêts face aux plateformes numériques

Si vous pensiez que vous étiez seuls face aux plateformes numériques multinationales, c’était sans compter sur le GNI. Grâce à son Département Europe et Numérique le GNI entretient des relations étroites avec chacune des grandes plateformes. Ces relations permettent d’obtenir des avancées qui apparaissent parfois dérisoires et pourtant fondamentales pour le bon fonctionnement des relations.

Avec la crise de la Covid-19 le Département a encore plus resserré ses liens avec les plateformes : Booking.com, Expedia, LaFourchette, Google, Tripadvisor... Parfois sans résultats probants…, parfois avec des améliorations ! De nouvelles relations se sont créées (ou recréées) avec par exemple Uber Eats ou Deliveroo…

Les deux plus grandes victoires se sont faites avec les plus grosses plateformes :

Avec Google, au début du confinement, le GNI l’a saisi pour régler un problème d’avis en ligne. Les consommateurs pouvaient encore publier des avis mais les établissements ne pouvaient pas y répondre. Ce problème s’est réglé en une semaine, Google ne souhaitant pas que les avis puissent être publiés.

Avec Tripadvisor, en fin de confinement, le GNI l’a saisi dès le 5 juin (à la suite de l’alerte d’un adhérent ! Merci pour vos retours fondamentaux !) pour faire ôter la mention de restriction de voyages en France sur les recherches d’établissements. Tripadvisor Europe était prêt à retirer la mention dès le 11 juin, mais c’est le siège américain qui a bloqué le retrait. Cela a finalement été réglé le 24 juin avec une mention du GNI dans leur CP : “Since, we listened to the feedback we have received from the GNI and others in the tourism industry, and taking into account the increased demand for domestic tourism in France, we are making changes to the messages we showcase on site to better reflect the eased restrictions in the country.”

Toutes nos demandes et négociations ne peuvent pas aboutir, malgré tous les efforts du GNI, souvent du fait des blocages des sièges. Cependant c’est en entretenant des relations sur le long terme avec nos interlocuteurs France, Europe voire parfois monde que nous parvenons à obtenir des avancées concrètes, directes et à l’amiable. C’est aussi grâce à ces relations étroites que nous sommes souvent avertis en amont des nouveaux produits et nouvelles fonctionnalités pour mieux vous accompagner dans vos choix.

Le GNI et son Département Europe et Numérique restent mobilisés pour vous.


On en parle dans le presse :

 

Chemin