Entretiens professionnels : report possible jusqu’au 30 juin 2021

Une ordonnance du 2 décembre 2020 publié au Journal officiel du 3 décembre 2020 accorde un délai supplémentaire aux employeurs pour organiser avec leurs salariés les entretiens professionnels.

Cette mesure concerne :

  • Les entretiens professionnels obligatoires tous les 2 ans,
  • Les entretiens professionnels « d’état des lieux » récapitulatif du parcours professionnel du salarié obligatoire tous les 6 ans (article L.6315-1 du code du travail).
  • Les entretiens professionnels « classiques »

Les employeurs vont pouvoir reporter jusqu’au 30 juin 2021 la tenue des entretiens professionnels bisannuels « classiques ». 

Pour rappel, l’article L6315-1 I du Code du travail prévoit que l’employeur doit organiser tous les 2 ans un entretien professionnel avec le salarié.

Cet entretien est consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d’emploi. Il comporte également des informations relatives à la validation des acquis de l’expérience, à l’activation par le salarié de son compte personnel de formation, aux abondements de ce compte que l’employeur est susceptible de financer et au conseil en évolution professionnelle.

Cet entretien ne porte pas sur l’évaluation du travail du salarié, qui est effectuée dans le cadre de son entretien annuel.

  • Les entretiens professionnels « état des lieux »

L’ordonnance accorde également ce délai supplémentaire aux employeurs pour organiser les entretiens professionnels « état des lieux ».

L’article L.6315-1 II du Code du travail prévoit notamment que tous les 6 ans, l’entretien professionnel fait un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Cet entretien d’état des lieux correspond à l’entretien bisannuel mais avec un contenu renforcé.

Enfin, l’ordonnance suspend jusqu’au 30 juin 2021 l’application des sanctions prévues par la loi dans le cas où les entretiens d’état des lieux n’auraient pas été réalisés dans les délais.

Chemin